Qui Sommes-nous ?

La Fondation Rambourg est une organisation caritative fondée en 2011 au Royaume-Uni. Elle porte le nom de ses fondateurs Guillaume Rambourg et Olfa Terras.Établie en Tunisie depuis 2015, elle a été présidée par Olfa Terras depuis sa création, puis par Shiran Ben bderrazak depuis août 2018.

La Fondation Rambourg est une structure privée et indépendante dont la gestion est supervisée par un conseil d’administration composé des membres fondateurs.

La Fondation œuvre principalement au développement de l’économie créative et culturelle en Tunisie par le développement territorial. Elle s'engage à faire évoluer notre société en mettant l'art, la culture, le patrimoine, le sport et la créativité au plus près des individus. Rendre plus facile l'accès de tous à la culture permet d'élargir le prisme des représentations du monde et d'accroître la conscientisation du monde qui nous entoure.

La Fondation Rambourg peut apporter un soutien financier, technique et humain à des projets sur tout le territoire tunisien. Elle met en place des partenariats sur le long terme qui visent à l’innovation et des interventions de qualité. Elle a pour rôle de garantir une qualité d’accompagnement à la hauteur des ambitions des organisations partenaires. Notre ligne de conduite : développer avec elles des programmes pérennes et leur donner les moyens d’agir et de grandir.

La Fondation Rambourg joue un rôle important dans le développement de la scène culturelle et artistique en Tunisie, parmi ses réalisations majeures se trouvent :

L'exposition « L’éveil d’une nation » :

Une exposition qui a mis en lumière l'une des périodes les plus importantes et fondatrices de l'histoire tunisienne moderne : les réformes majeures du XIXe siècle sous la houlette des derniers Beys de Tunis durant le règne ottoman en Tunisie. La spécificité de cette exposition était de faire redécouvrir au grand public (50 000 visiteurs dont 27 000 jeunes publics) une partie de l’histoire de la Tunisie par le biais des œuvres d’art de l’époque. Cette exposition a été réalisée en partenariat avec le Ministère de la Culture Tunisien et l’Institut National du Patrimoine. La Fondation Rambourg aura restauré une partie du dernier palais beylical de Ksar Saïd, au Bardo, ainsi que plus d’une centaine d’œuvres de l’époque.

Prix de la Fondation Rambourg pour l'art et la culture :

Créé en 2016, le prix a réussi à s’imposer en quelques années comme un rendez-vous incontournable pour la création en Tunisie. Une occasion de promouvoir la créativité artistique et culturelle de la scène tunisienne à l'échelle nationale et internationale. Ce Prix a été co-fondé avec Elizabeth Krief, vice-présidente du Fonds de Dotation Rambourg. Il aura eu 12 bénéficiaires d’une dotation de 20.000 dinars chacun. La plupart des projets lauréats ont connu une fortune heureuse en Tunisie et à l’international.

Le centre culturel des arts et métiers de Jbel Semmama :

Le centre culturel de Jbel Semmama a pour but de promouvoir les arts et métiers de la montagne, l’artisanat local et la culture montagnarde pour offrir un nouvel espoir à cette région qui a été dévastée par la contrebande et l'extrémisme violent. Ce projet est la réalisation du rêve de Adnen Hellali, le berger poète de Jbel Semmama, activiste culturel. La Fondation Rambourg a réalisé l’intégralité de la construction du Centre avec le soutien financier de Japan Tobacco International (JTI). Depuis son ouverture, la Fondation Rambourg accompagne l’équipe de gestion du centre pour les aider à la réalisation des objectifs du centre avec le soutien de JTI.

Faire de la Fondation Rambourg un acteur national et régional majeur de l’économie créative, de l’art et de la Culture ; accompagner le développement et la structuration de ces secteurs pour faire rayonner la création et les créateurs de notre pays ; permettre au plus grand nombre d’avoir un accès à la culture et à l’éducation par le biais du développement territorial et de la coopération internationale équitable, tels sont les défis qu’avec mon équipe et le soutien du Board de la Fondation nous nous efforçons de mener à bien jour après jour.

Shiran Ben Abderrazak, CEO de la Fondation